L’association « Traces Mosanes » est née en 2OO9 de la rencontre, à l’évidence fructueuse, de deux férus (éminemment avertis) d’Histoire locale, Jacques Leclère et Pierre Brichet, et de quatre comparses plutôt « de terrain », les frères Victor et Kalman Pizinger – fouilleurs invétérés de Château-Thierry -, Philippe Olivié et Willy Clarinval.

Son origine de fait est un peu plus lointaine, puisqu’elle débute avec les fiches « Traces » éditées par le Centre Culturel de Dinant, avec le secours documentaire précieux de Michel Kelner, qu’on ne présente plus...

Tout de suite des impératifs se sont imposés aux six amis : œuvrer à recenser, sauvegarder et publier tout ce qui touche, de près ou de loin, au patrimoine de l’entité dinantaise, au sens large du terme, mais avec une prédilection pour ses aspects historique et archéologique.

Tel est en résumé l’objectif que s’est assigné l’association. Des collaborateurs sont venus y greffer leurs talents, et des partenaires multiples apporter leur concours.

Au travers des lignes de ce site, vous avez pu prendre connaissance de certaines de ses actions.

Des réunions ont eu lieu, en duos, trios, à six... Elles se comptent par dizaines ! Elles n’ont pas été vaines.  L’action a eu le temps de bien mûrir.

Dans un souci d’information la plus complète, de totale transparence et donc pour faire montre de crédibilité, les membres ont décidé, dorénavant, de vous réserver la primeur de leurs actions, ponctuellement et sans ambages.

C’est ainsi que sont poursuivies :

Le dimanche 3 décembre, M. Frébutte, archéologue provincial responsable, a été informé de ce qu’une photo découverte par un membre sur Google pouvait augurer d’un site potentiel sur Dinant (fossés concentriques – enclos de l’Age du Bronze ?)

Fin décembre 2011, une prospection a été entamée dans un monticule de dépierrement à Bon Air ; suite à un manquement administratif malencontreux, elle a été stoppée. Espoirs...

Lors de l’entrevue du lundi 27 février, toutes les informations recueillies par les membres du groupe depuis trois ans sur les villas gallo-romaines de Dinant et alentours, ont été mises à la disposition de Melle Lorraine Desart pour son travail de fin d’études traitant des villas gallo-romaines du Condroz (promoteur Mme M-H. Corbiau, archéologue bien connue). Il a été insisté sur le repérage de deux villas importantes : Herbuchenne et Sorinnes « ferme Nijskens ».  Ainsi, sur la rive droite de la Meuse, à distance réduite de la falaise, nous nous trouvons en présence d’au-moins six ou sept villas « l’une sur l’autre » : Viet, Gemechenne, Herbuchenne, ferme du château de Sorinnes, « ferme Nijskens » (de grandes dimensions), Lisogne et Awagne.  Sur la rive gauche, Wespin, Chestruvin et Bouvignes. Peut-être, le long de la Bavai-Trèves, alimentaient-elles le commerce au portus de Dinant ?

Le 5 mars, les autorités patentées ont été informées de ce que  des boulets de pierre « provenant des sacs de Dinant » avaient été vendus sur Internet, et, de manière plus rapprochée, « deux pointes en silex » provenant du site de Furfooz. Idem pour une urne gallo-romaine de Merlemont (près de Philippeville).

Le 9 mars, les mêmes autorités ont été alertées de ce que quatre personnes, dont une au moins était munie d’un détecteur de métaux, ont été aperçues dans un champ non loin de Thynes.

L’association invite quiconque, au courant de tels agissements, à l’en avertir. Elle s’engage à répercuter l’information auprès de qui de droit, et à en faire écho en ces lignes.

Enfin, elle lance un appel à tous ceux qui sont en possession de vestiges du passé. Elle peut leur garantir qu’ils demeureront propriétaires de leurs objets, sous le couvert de l’anonymat s’ils le désirent. Elle demande simplement à pouvoir prendre une photo et à la publier. Ce sont souvent les petites histoires qui font la Grande !...

 

Pour tous les membres,

Jacques Leclère, webmaster

 

NOUS NOUS PRESENTONS...
Groupe 5
Groupe 4
Une partie du groupe "en campagne". Michel Kelner nous accompagne
Tessons 1
Une partie du matériel récupéré dans les déblais à Devant-Bouvigne:
silex, tuiles romaines, tessons de Siegburg, pernettes, tuiles faîtières post-médiévales,etc
Tessons 2
Tuile romaine (tegula) estampillée TR(...PS?) et petit creuset (3cm) - villa d'Herbuchenne"
Groupe 3
Citerne 2
groupe 6
Pot 1
Pot 2
Citerne 1
Réception chez M. De Saedeleer par 4 membres du groupe des premiers
tessons qu'il a recueillis. Par la suite, cinq fois plus seront retrouvés
dans les déblais.
Le puits de M. De Saedeleer, vidé par ses soins.Il reste à
fouiller le fond, la partie sans doute la plus importante.
Etat de restauration de deux poteries De Saedeleer (pots 1 et 2).

Retour à l'accueil

En recollage2
Les pots en cours de recollage